Les Avirons le: 14-12-2018


Liste

LE CYCLONE DE 1948

Une nuit de tempête, des vents atteignant 300 km/heure, 165 morts et près de 3 milliards de francs CFA de dégâts : tel est le triste bilan du cyclone du 26 janvier 1948, qui frappa l'île à peine relevée de la guerre. L'action conjuguée du vent, de la pluie et de la mer a détruit des centaines de bâtiments, anéanti la moitié des récoltes, coupé la plupart des communications internes, à un point tel qu'on sera obligé de parachuter du ravitaillement et des médicaments aux habitants de certains écarts... En 1948, on n'a pas encore pris l'habitude de doter les cyclones de prénoms : la coutume n'en sera instaurée qu'en 1960. Le cyclone de 1948, donc, prend naissance le 23 janvier, au Nord-Est de Saint-Brandon. Très vite, on constate que le tourbillon est très violent malgré sa relative petitesse. A Saint-Brandon, le 24, la pression barométrique descend à 705 mm de mercure (940 mb) et on enregistre des vents dépassant 200 km/heure. Pourtant La Réunion semble devoir être épargnée. Jusqu'au 26, le cyclone fait route à l'Ouest. Mais dans la matinée, il inféchit sa trajectoire de 90°, s'orientant plein Sud, droit sur l'île... (Le Mémorial de la Réunion)



Source: Mémorial de la Météorologie Nationale
par Albert Chaussard (ingénieur de Météorologie)
et Laurent Laplace (Ingénieur des Travaux Météorologiques)